Project Description

Pôle culturel et sportif d’Alby-sur-Chéran

Programme : crèche / ludothèque / Relais Assistance Maternelle
Lieu : Alby-sur-Chéran, 74
Mission : Base + EXE
Maîtrise d’ouvrage : Syndicat intercommunal du pays d’Alby
Maîtrise d’œuvre : R2k Architectes ; ABAC Ingenierie (ba); Arborescence; Nicolas Ingénieries; Inddigo; Acoustb; Michel Forgue; Ergos Ergonomie; Axe Ingénierie
Superficie SHON : 4398 m²
Livraison : 2017
Coût : 9,96 M € HT
Performance énergétique : BBC
Lauréat : Prix national de la construction bois 2018
Photographies par : Jussi Tiainen, Sandrine Riviere

Alby, porte des Bauges : Genius Loci Matériaux bruts et ornements

La communauté de communes du pays d’Alby décide de se doter d’un équipement d’envergure, comportant un programme culturel et sportif. Le choix de l’implantation à proximité d’un collège situé hors de toute agglomération est un premier pas vers la mutualisation. Celle qui souhaite rencontrer un public et d’optimiser les infrastructures du site (parking voiries, bus). Accueillis par une placette à échelle humaine le regard traverse le bâti vers les Alpes. 2 volumes crénelés d’allure simple évitent la hauteur brutale du bâti en amenant de la lumière zénithale à l’intérieur.

Situé sur un terrain en balcon sur les Alpes, le projet s’ouvre au paysage en deux ailes qui cadrent une vue incomparable sur les sommets du massif des Bauges, le grand hall de convivialité et le jardin de vignes sont surplombés d’une « boîte rose » comme en suspension ou se loge l’école de musique. Le contraste est saisissant, entre deux bâtiments plutôt massif revêtus de bardage bois ondulé, et un volume plus sophistiqué, suspendu, décoré de balcons plantés, et transparent sur les salles de pratique de musiciens.

Ici les forces telluriques sont mises en scène, joyeusement, sous sol rez de chaussée et premier étage forment des passages symboliques. Le corps central est tout de fluidité, entre ciel et terre, sur le paysage, par des transparences (patios) et des liaisons verticales enroulées sur un escalier monumental. Ici se rencontrent tous les publics, les élèves peuvent faire leur devoir, le public attendre un spectacle, les files indiennes des sportifs ou de musiciens grimpent ou descendent dans une dynamique et une gestuelle accompagnées par la couleur et les fleurs des revêtements.

Les matériaux sont travaillés bruts afin d’exprimer au maximum la vérité constructive. Ainsi les bétons qui révèlent l’encastrement dans la pente sont traités bruts ou polis, le métal laqué ou imprimé et le bois apparent lisse ou ondulé. Le goût de la matière brute, le jeu de rythmes aléatoires sont autant d’attentions éclectiques et coordonnées qui font l’unicité du projet. Le soin porté au détail ornemental constitue une réinterprétation de l’architecture traditionnelle savoyarde, parfois peinte, parfois sculptée.

Pôle culturel et sportif d’Alby-sur-Chéran

Programme : crèche / ludothèque / Relais Assistance Maternelle
Lieu : Alby-sur-Chéran, 74
Mission : Base + EXE
Maîtrise d’ouvrage : Syndicat intercommunal du pays d’Alby
Maîtrise d’œuvre : R2k Architectes ; ABAC Ingenierie (ba); Arborescence; Nicolas Ingénieries; Inddigo; Acoustb; Michel Forgue; Ergos Ergonomie; Axe Ingénierie
Superficie SHON : 4398 m²
Livraison : 2017
Coût : 9,96 M € HT
Performance énergétique : BBC
Lauréat : Prix national de la construction bois 2018
Photographies par : Jussi Tiainen, Sandrine Riviere

Alby, porte des Bauges

En 2010, la communauté de communes du pays d’Alby décide de se doter d’un équipement d’envergure, comportant à la fois un programme culturel et sportif. Cet équipement s’établit sur les hauteurs du bourg d’Alby, offrant une vue incomparable sur les sommets du massif des Bauges. C’est donc naturellement que le projet s’est organisé autour de cette vue, en mettant en place deux volumes de bois et une « boîte rose » comme en suspension.

Le projet articule trois strates matérielles. La matière y est travaillée brute afin d’exprimer au maximum la vérité constructive. Ainsi les bétons bruts ou polis, le métal peint ou décoré et le bois apparents sont autant d’indices qui révèlent la nature de la structure. Le soin porté au détail ornemental constitue une réinterprétation de l’architecture traditionnelle savoyarde. Le goût de la matière brute, le jeu de l’aléatoire, sont autant d’attentions éclectiques et coordonnées qui font l’unicité du projet.